Parution : avril 2013

Public : adolescents et adultes

Format : A5

Pages : 503

Couverture : Fernanda Suarez

Version papier illustrée
Commander en version Kindle Amazon

Commander en version papier sur Lulu

Lire le début du livre (PDF)

Les chapitres illustrés

Qallessa, planète autrefois constituée de quatre continents et d’océans, est à présent un enfer. La Guerre Totale, survenue un siècle plus tôt, a fait évaporer les mers et n’a laissé que des ruines. Seule la riche île-continent de Qalla a pu se préserver de ce cataclysme en se protégeant grâce à une barrière d’énergie de haute technologie. Surnommé Laqqa par dérision, le reste de ce monde est peuplé de survivants, oubliés de tous, qui subsistent par leurs propres moyens. Les plus humains d’entre eux s’efforcent de vivre dans des communautés régies par des lois basiques et protégées par des Exécuteurs. Cependant, leurs ennemis ne leur laissent aucun repos et ils sont nombreux.

Lonikaï, 22 ans, grande, secrète et indomptable, a tout d’un garçon manqué. Depuis qu’elle a échappé de justesse à une mort atroce dix ans plus tôt, elle consacre son énergie à veiller sur sa nouvelle famille, un petit groupe de gens qui vivent en toute discrétion au milieu des ruines de Laqqa. Parmi celles-ci, elle déterre de quoi améliorer leur quotidien tout en n’hésitant pas à combattre les monstres qui la convoitent. Lorsque le hasard lui fait rencontrer une grande communauté prônant des valeurs positives, elle entrevoit pour elle et ses proches une existence moins précaire, ignorant alors l’ampleur des bouleversements qui les attendent !

"Planète Qallessa" est le plus sombre de tous les romans de la saga des Mondes d’Amarande. Il décrit un univers âpre et laissé à l’abandon par ses dirigeants, où les humains doivent faire autant preuve d’ingéniosité que de cruauté pour survivre. Pourtant, les ténèbres sur la terre pourraient-elles un jour être balayées par des lumières dans le ciel ?


ATTENTION : cette histoire contient des scènes pouvant heurter les lecteurs les plus sensibles !